Résultats de la modélisation théorique du réfractomètre laser

Je vais publier ma démarche complète dans un article pdf prochainement, pour tirer avantage de LaTEX pour les équations mathématiques. Pour l’instant, je veux simplement publier les résultats de ma modélisation de mon réfractomètre.

Le graphique ci-contre présente l’indice de réfraction théorique selon la position mesurée de la ligne de contraste correspondant à l’angle de réflexion critique entre le prisme et le milieu posé sur celui-ci (en x, c’est la position par rapport à l’hypoténuse du prisme en millimètre, en y, l’indice de réfraction). On observe que la courbe est étonnamment linéaire sur toute la plage possible de mesure, ce qui est intéressant étant donné la quantité de détours mathématiques nécessaires pour obtenir la solution (incluant beaucoup de trigonométrie). C’est encore plus encourageant puisque la plage d’indice de réfraction que je souhaite mesurer reste aux alentours de celui de l’eau (environ 1,33) et ne variera pas tant que ça (peut-être maximum ±0,05), donc l’approximation linéaire donnera une faible erreur sur un aussi petit segment de la courbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *