Impression 3D avec mon nouveau plastique noir

Ah, les joies de l’impression 3D… Avec ma vieille version de Prusa i3, c’est toujours un peu une aventure à chaque fois que je change de sorte de plastique. C’est la première fois que j’utilise du PLA noir, j’ai découvert un plastique fait au Québec : Materio3D! Après plusieurs essais où je montais sans cesse la température du lit chauffant et où la pièce décollait toujours (ce LEGO est dans les pièces les plus difficiles à imprimer d’un point de vue de l’adhésion de la base). En mettant la première couche à 70 degrés et les autres à 50 degrés, ça a finalement tenu bon! Comme quoi, il faut vraiment que l’extrusion refroidisse exactement à la bonne vitesse à la sortie de la buse, sinon ça ne colle pas! (À gauche, mes nombreux essais, à droite, le résultat final) Alors tout est fin prêt pour que je commence mes montures d’optique, j’ai un réfractomètre et un télescope à imprimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *